Annonces carrieres sante
- 301 -

Devenir orthopédiste

Spécialité médicale dédiée aux maladies des os et de l’appareil locomoteur, l’orthopédie est une filière qui demande plusieurs qualifications aux pratiquants. L’orthopédiste est en effet chargé de prendre en main tous les problèmes affectant les os, les ligaments, les muscles, les tendons et les articulations quelque soit leur origine. Toutefois, le métier d’orthopédiste se divise en deux : le chirurgien orthopédiste est un médecin spécialisé qui réalise donc des pratiques chirurgicales sur les membres inférieurs ou supérieurs et l’orthopédiste –orthésiste est un auxiliaire médical, il conçoit des prothèses et des orthèses pour remédier à différents troubles.

Quelles qualifications pour devenir orthopédiste ?

Les formations à suivre pour devenir orthopédiste diffèrent selon la spécialité choisie comme citée plus haut. Pour devenir chirurgien orthopédiste, il faut faire au moins 13 ans d’études supérieures qui se terminent par la soutenance d’une thèse, la réalisation de 2 années de spécialisation post-internat et désormais un service de sanitaire de 3 mois selon le décret relatif au service sanitaire des étudiants en santé de Juin dernier. Il prend en charge les malformations osseuses, soigne les fractures, les infections osseuses et celles des articulations, les remplacent par des prothèses si nécessaire etc. Pour être orthopédiste –orthésiste, il faut avoir un CTS Niveau III ou Certificat de Technicien Supérieur Orthopédiste-Orthésiste. A noter que sa mission est de concevoir différentes sortes d’appareillages comme les colliers cervicaux, les ceintures médico-chirurgicales, les bandages herniaires etc ainsi que des orthèses élastiques servant à la compression médicale comme les chaussettes, les collants, les chevillières, les cuissards… Ces types d’appareillages et d’orthèses servent à corriger ou à soutenir un organe déformé ou déficient et de soulager leurs douleurs musculaires et articulaires. Si les 2 métiers requièrent des qualifications différentes, les orthopédistes ont tous l’obligation d’être disponibles et à l’écoute de leurs patients. La précision et le sang froid sont également des qualités indispensables pour la pratique de ce type de métier.